Dans cet article, nous allons faire un bond dans le passé et en apprendre plus sur les grues et leur(s) histoire(s). Grâce à Azur Service Manutention, expert en levage et manutention partout en région PACA (de Marseille à Toulon en passant par La Ciotat), voici quelques informations qui pourront peut-être un jour vous servir.

 

Si le terme « grue » apparaît seulement au XVème siècle, la manutention est une activité qui existe depuis toujours. L’Homme a depuis des millénaires eu besoin de transporter, lever, déplacer, construire. 

 

En effet, l’être humain veut laisser une trace de son passage sur terre. Les pyramides en Egypte, ou encore en Amérique latine, les châteaux partout en Europe et les grattes ciel à New-York ou à Dubaï en sont bien les preuves…

 

Même si la mécanisation et la technologie a pu faire évoluer certains aspects du métier, le savoir reste “antique”. 

L’Homme a très tôt utilisé le principe du levier pour les grandes constructions. La seule force motrice qui était utilisée était celle de la main d’œuvre. Les hommes. Il fallait donc monopoliser énormément de travailleurs sur les chantiers.

Les chantiers de construction étaient de vraies fourmilières. Les pyramides d’Egypte, par exemple, se sont édifiées en une vingtaine d’années avec l’aide de plus de 50 000 ouvriers !

Très vite, les techniques ont dû évoluer et s’affiner. Les animaux (chevaux, bétail etc…) ont pris leur place sur les chantiers de levage et manutention. Les constructions se sont complexifiées : ports, routes, ponts…C’est alors que sont apparus, dans la Grèce et Rome antiques, les premiers engins de  levage en bois. 

Les Romains utilisaient la technique de la Roue de carrier aussi appelée « cage d’écureuil ». Quelle est donc cette drôle de machine ? 

Le principe de la cage à écureuil est le suivant : un homme marche à l’intérieur de la roue. Ce mouvement entraîne la rotation de la roue. Par l’intermédiaire d’un axe, cela entraîne également la rotation d’un tambour à double cône. 

Sur chaque cône est fixée une corde et au bout de chaque corde, un seau. Les enroulements étant inversés, un seau plein monte, en même temps qu’un seau vide descend se remplir. 

Cette roue, véritable engin de levage, a, depuis, vu ses techniques s’améliorer et surtout se mécaniser. Bien qu’antique, la cage d’écureuil peut toujours être utilisée de nos jours. 

 

Aujourd’hui, si vous avez besoin d’un prestataire de qualité et d’expérience pour des opérations de levage, transport ou manutention partout en PACA (Var, Bouches du Rhône, Alpes Maritime…), faites appel à Azur Service Manutention ! L’équipe d’ASM mettra tout son savoir-faire à votre service. Nous disposons, à l’agence de Toulon, de grues dernières générations jusqu’à 300 tonnes de capacités de levage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *